Au total, 133 personnes ont été tuées dans 80 attaques terroristes au Burkina Faso, depuis 2015, selon le ministre burkinabè des Affaires étrangères, Alpha Barry.

« En 18 mois, nous avons subi 80 attaques, 133 morts, selon la dernière estimation que nous avons faites, il y a deux semaines de cela », a indiqué lundi 6 novembre Alpha Barry, dont les propos sont rapportés par la presse locale.

Le Burkina Faso est devenu depuis 2015, une cible privilégiée des terroristes. La capitale Ouagadougou a enregistré en moins d’un an deux grandes attaques qui ont coûté la vie à une cinquantaine de personnes.

Au même moment, le nord du pays a subi des attaques similaires avec des morts d’hommes et des infrastructures détruites.

Membre des pays du G5 Sahel, le pays est engagé dans la formation d’une force commune de lutte contre le terrorisme.

Le chef de la diplomatie burkinabè a confié que les États-Unis ont annoncé une aide bilatérale de 15 millions de dollars en appui à l’armée burkinabè dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here