Au Cameroun trois trafiquants des défenses d’éléphants ont été arrêtés vendredi à Douala, ville du sud du Cameroun, informe plusieurs médias locaux.

Selon les médias, les trois hommes étaient en possession notamment de 160 défenses d’éléphants, selon une déclaration de la police samedi.

En plus des pointes d’ivoire, les trafiquants avaient avec eux 19 sacs plastiques d’écailles de pangolin, des plumes et une centaine de têtes de perroquets cachées dans un autre sac en plastique, indique la police.

Aussi rapportent les sources, les trafiquants avaient dissimulé la cargaison dans un camion rempli de sacs de piments en partance pour le Nigeria.

Pour mémoire, l’éléphant, le pangolin géant et le perroquet rouge font partie des espèces protégés au Cameroun.

Baye Bacar NDAO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here