La Tunisie vient de bénéficier du statut d’observateur auprès de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a annoncé lundi 20 novembre le ministre tunisien des Affaires étrangère Khemais Jhinaoui.

Lors d’une conférence de presse à Tunis, le chef de la diplomatie tunisienne a également annoncé la signature d’un protocole d’entente avec la Commission de cette organisation intergouvernementale ouest-africaine à l’occasion de la visite à Tunis du président de la Commission de la CEDEAO Marcel De Souza.

Ce protocole, portant sur l’instauration d’une feuille de route économique entre la Tunisie et la CEDEAO, stipule la mise en exécution d’un plan d’action qui définit les secteurs concernés par ce partenariat économique multilatéral dont l’agriculture, le commerce et le développement.

« Pour l’instant, la Tunisie prendra part aux prochaines réunions de cette communauté prévues en novembre au Togo en tant qu’observateur », a souligné M. Jhinaoui cité par l’agence chinoise Xinhua.

Selon le ministre tunisien, la coopération entre la Tunisie et la CEDEAO serait couronnée par la création d’une zone de libre échange entre ce pays de l’Afrique du Nord et les pays membres de cet espace communautaire.

Actuellement, les échanges commerciaux de la Tunisie avec les pays de la CEDEAO se situent à 1% de ses échanges globaux, un taux qui devrait grimper à 10%, selon le ministre tunisien du Commerce, Omar Behi.

Le Maroc, lui, a presque fait l’essentiel du chemin, puisque son adhésion à la CEDEAO devrait être entérinée lors du sommet de l’organisation prévu le 16 décembre prochain à Lomé, au Togo.

Contrairement au Maroc, la Mauritanie, qui a émis le souhait de réintégrer l’organisation après l’avoir quitté en 2000, a opté pour l’accord de libre-échange.

La CEDEAO est un marché de plus de 350 millions de consommateurs répartis dans 15 pays membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Liberia, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra-Leone et le Togo.

VOnews (avec Xinhua)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here