Ces femmes ont trouvé la mort pendant qu’elles tentaient de traverser la Méditerranée dans un canot pneumatique pour l’Europe. Les corps des victimes ont été découverts par un navire militaire espagnol, informe Bbc.

Deux d’entre elles seulement ont pu être identifiées : Marian Shaka et Osato Osaro. Cette dernière était enceinte de jumeaux. Les 26 cercueils, brun foncés, alignés dans un cimetière de la ville italienne de Salerne portaient chacun une rose blanche.

Selon le site d’informations, elles vont reposer désormais à des milliers de kilomètres de chez elles dans ce pays qu’elles essayaient d’atteindre en traversant la mer.

Le maire de Salerne a demandé une journée de deuil et une minute de silence dans la ville en hommage à ces femmes. Selon un rapport d’autopsie publié il y a deux jours, 25 de ces femmes sont mortes noyées et la 26e a été grièvement blessée.

Au moins 100 personnes, soupçonnées d’avoir voyagé avec le groupe, sont également portées disparues et deux trafiquants présumés ont été arrêtés.

Baye Bacar NDAO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here