????????????

Les athlètes kenyans ont plané sur la 5e édition du Marathon international du Gabon courue dimanche 3 décembre, s’adjugeant tous les podiums aussi bien chez les hommes que chez les dames.

Deuxième lors des deux dernières éditions, le Kenyan Peter Kurui s’est imposé cette fois-ci en bouclant les 42 km en 2h 21mn 19sec. C’est son second sacre dans cette épreuve, l’une des plus relevées du continent, après celui de 2013.

Cependant, Kurui est loin du record du Marathon du Gabon (2h 14mn 42sec) qu’il a établi lors de la 1ère édition disputée en 2013.  

Il devance ses compatriotes Dominic Kangor (2h 21mn 36sec) et Paul Maina (2h25’04’’), arrivés respectivement 2e et 3e.

Chez les dames aussi, c’est la mainmise kenyane. Joan Kigen a franchi la première la ligne d’arrivée avec un chrono de 2h 44mn 55sec, devançant ses compatriotes Zeddy Limo et Alice Timbilili qui complètent le podium, avec des temps respectifs de 2h 53mn 49sec et 2h 56mn 50sec.

Outre le Marathon du Gabon, il y avait au programme le «10 km», le semi-marathon  et la Gabonaise. Cette dernière, dédiée aux femmes pour la lutte contre le Cancer du Sein, est soutenue par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba

Au total, près de 16 000 personnes, soit 2 000 de plus que lors de l’édition précédente, représentant une cinquantaine de nationalités, ont pris part à cet événement sportif de la capitale gabonaise.

Le marathon international du Gabon est reconnu ‘ »Label de Bronze » par l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (l’IAAF) rejoignant ainsi l’élite mondiale des courses sur route.

Mamadou TRAORE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here