2.390.223 enfants de 0 à 59 mois, issus de 11 régions du Tchad, ont été vaccinés contre la poliomyélite au cours de la campagne de trois jours organisée la semaine dernière, selon un communiqué du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) publié mercredi 15 novembre.

La campagne de vaccination contre la polio, la septième et dernière de l’année, a une nouvelle fois été couplée à la supplémentation en Vitamine A et au déparasitage à l’Albendazole contre les vers intestinaux.

Bien qu’aucun cas ne soit apparu au Tchad depuis 2012, les récents cas de poliomyélite découverts au Nigeria obligent le gouvernement tchadien et ses partenaires techniques et financiers à maintenir une vigilance maximale, dans le contexte de mouvements de populations réfugiées et déplacées de la région du Lac Tchad, pour éviter toute propagation de la maladie au Tchad.

Selon l’UNICEF, l’absence de cas de Polio au Tchad ne signifie en effet pas la fin de la maladie dans la région, et les activités de vaccination supplémentaires (AVS) et intensifiées (AVI) au Tchad sont plus que jamais nécessaires afin de contrer l’épidémie qui s’est déclarée au Nigéria voisin.

« Il est aussi de notre devoir de renforcer la vaccination de routine, car elle est le véritable pilier de l’éradication de la Poliomyélite », expliquait Mme Ngarmbatina Carmel Soukate, ministre tchadienne de la Santé publique, citée par l’agence chinoise Xinhua.

Cependant, avertit le représentant de l’OMS au Tchad, Dr Jean-Bosco Ndihokubwayo, « la répétition des campagnes et les efforts que requiert leur organisation, pourraient mener à une lassitude si on ne regarde pas du côté des progrès réalisés et du résultat final ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here